Rédaction web : les listicles, en user mais sans en abuser

listicle (1)

En matière de rédaction web, il existe plusieurs types de contenu et chacun devrait répondre à des objectifs assez précis. C’est le nerf de la guerre en matière de recommandation SEO d’ailleurs…

Aujourd’hui je viens papoter quelques minutes pour vous parler d’un format qui s’est énormément répandu sur les blogs et sites ces dernières années : les listicles.

Crédits photos

unsplash-logoKelly Sikkema

Listicles... ça veut dire quoi au juste ? 🤔​

Bien que l’on soit sans arrêt confronté à ce type de contenu pour le web, ce n’est pas un terme que l’on utilise tous les jours.

Article + liste = listicle
Vous l’aurez compris, il s’agit des articles rédigés sous forme de listes, de tops ou de best of. Forcément, vous voyez tout de suite de quoi je parle. Vous êtes pourtant habitués à ce type de contenu sans avoir, jusque-là, mis un nom sur cette pratique. Topito et Buzzfeed en sont l’exemple parfait. Le top 10 des hôtels qui font le plus flipper, le top 5 des recherches Google les plus improbables, 10 astuces qui vont changer votre quotidien… Bref, les listicles ont la côte mais sachez qu’il faut tout de même limiter un peu leur utilisation.

Les inconvénients des listicles

Pour changer un peu, débutons par les inconvénients. Et non, les listicles ne comportent pas uniquement des bons points.

  • Ils déconcentrent. Un peu. Beaucoup. Souvent. Il faut se l’avouer…
  • Ils ne proposent pas toujours du contenu pertinent. Ils divertissent, certes. Ils nous montrent de jolies images, nous font rire et c’est souvent à peu près tout.
  • Une fois que l’on ferme la page web, on a déjà oublié ce qu’on a lu. On emmagasine un tas d’informations mais finalement aucune (ou presque) ne marque notre esprit. Et c’est bien dommage.

Et les avantages du coup ?

Mais les listicles ont quand même un certain nombre d’avantages. Quoi de mieux pour vous présenter les avantages de ce type de contenu que sous la forme d’une liste ?

  • Les listicles permettent une lecture rapide, en diagonale et non chronophage pour vos lecteurs.
  • Vos visiteurs ont la possibilité de savoir tout de suite quelle(s) information(s) vous proposez.
  • Vos lecteurs pressés accèdent directement au contenu qui les intéresse, sans perdre de temps.
  • Ce type de contenu web est à la portée de tous et il se partage très facilement sur les réseaux sociaux.
  • Ils divertissent sans trop se prendre la tête.

Faut-il les utiliser pour votre blog ?

La réponse est : pourquoi pas. À vous de savoir en user sans en abuser. En tant que rédactrice web Freelance il m’arrive de rédiger des billets de blog sous ce format lorsque la thématique de mon client s’y prête. Cela permet d’alterner les types de posts et d’offrir aux lecteurs des infos faciles à lire et à re-partager.

Si comme moi vous possédez un blog ou un site, et que votre plateforme n’est pas entièrement dédiée à ce type de contenu web, alors je vous conseille d’en user modérément. J’entends par là ne pas faire un article sur deux sous forme de liste mais plutôt en faire de temps à autres.

Le listicle est tout de même un format rédactionnel particulier qui nécessite une bonne rédaction. Faire une liste à puces est loin d’être suffisant. Des informations pertinentes et parfois une bonne dose d’humour permettent d’accrocher l’attention de vos lecteurs et de générer du trafic sur votre site.

Autre point important : en abusant les listicles, vous risquez de perdre un peu de crédibilité auprès de vos lecteurs voire de passer pour un flemmard du contenu. Ce serait dommage non ?

Faites-en profiter le monde entier !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp